Bateau pirate

Bateau pirate

Ohé, terriens, envie de construire un bateau pirate costaud avec une boîte de Fermette vide ? Un bateau qui peut vraiment naviguer ? Alors, réunis vite les bricoles ci-dessous et mets-toi tout de suite au travail !

De quoi as-tu besoin?

  • Une boîte de Fermette vide
  • Bouchon
  • Colle-tout
  • Aiguille à tricoter ou pique résistante
  • Feuilles en plastique résistant
  • Cordelette
  • Ciseaux
  • Crayon
  • Stickers (de pirates) sympas pour décorer ton bateau

Réalisation

  • ETAPE 1 - Découpe les voiles

    ETAPE 1 - Découpe les voiles

    De quoi un bateau pirate a-t-il besoin pour fendre aisément les flots déchaînés ? De solides voiles, bien sûr ! Selon la hauteur de ton mât, tu peux opter pour deux ou trois voiles. Mais attention : plus ton mât est haut et plus tu utilises de voiles, plus ton bateau sera instable sur l’eau. Dessine d’abord les voiles – toutes de taille différente – au crayon sur les feuilles en plastique avant de les découper.

  • ETAPE 2 - Enfile-les à l’aiguille !

    ETAPE 2 - Enfile-les à l’aiguille !

    Fais de petits trous dans le haut et dans le bas des trois voiles. Enfile-les sur l’aiguille ou la pique, en commençant par la plus petite.

  • ETAPE 3 - Hisse le mât

    ETAPE 3 - Hisse le mât

    Colle le bouchon avec la colle-tout au milieu de ton bateau. Si ton mât n’est pas trop lourd, mieux vaut couper le bouchon en deux, ça sera plus facile. Quand la colle est sèche, pique le mât dans le bouchon. Enfonce-le presque jusqu’au fond, pour que le mât tienne bien.

  • ETAPE 4 - Lancé ton bateau

    ETAPE 4 - Lancé ton bateau

    Attache à présent une cordelette à l’avant de ton bateau, pour pouvoir ramener ton bateau pirate à quai après l’avoir laissé naviguer au large d’un étang ou d’une piscine…

  • ETAPE 5 - Eau en vue !

    ETAPE 5 - Eau en vue !

    Mais qu’est-ce qu’un bateau pirate sans pirates ou sans Jolly Roger (tu sais bien, ce pavillon noir à tête de mort) ? Décore ton voilier de stickers et de personnages. Prêt ? Alors, il est grand temps de mettre à l’eau la terreur des sept mers !